N’ayons pas peur des mots…

trad

Ce petit article a pour but de vous signaler l’existence de nombreux sites où s’entraîner -notamment- à la dictée s’avère possible.

Voici donc, parmi la myriade de ressources qui s’offre(nt) à vous sur la toile, une toute petite sélection de sites pour s’exercer seul, à son rythme, et selon ses difficultés.

 
Le site de La dictée.fr :

La dictée. fr
  • dictées des annales du brevet des collèges.
  • dictées du primaire au collège.
  • dictées classées par niveaux.
  • dictées à thèmes.
  • dictées pour “diagnostic”.
  • dictées corrigées / commentées.
  • dictées de mots.
  • dictées à trous.
  • conseils pour relecture efficace.
  • Nombreuses ressources relatives à :
  • l’orthographe lexicale,
  • la conjugaison,
  • la grammaire,…
  • Inconvénients :
  • site (vraiment) très brouillon,
  • “pollution visuelle” due à une publicité intempestive,
  • dictées (beaucoup) trop longues.

 

 

 

 

 

 

 

 

Site de Bescherelle.
Bescherelle.
  • Dictées du primaire au collège.
  • Dictées classées par niveaux.
  • Dictées classés par catégories de difficultés.
  • Dictées corrigées.
  • Longueurs conformes à celles des dictées proposées au brevet.
  • Inconvénient : dictées corrigées mais non commentées (entendre : ne renvoyant pas aux leçons à réviser, car les problèmes n’y sont pas identifiés).

 

 

 

 

dictée
  • Pour résoudre les problèmes plus ardus, pour se perfectionner.

 

 

 

 

 

 

Conseil :

  • Progresser en orthographe, c’est consentir à travailler un peu tous les jours ce domaine.
  • N’essayez pas de faire une dictée par jour : vous vous épuiseriez, vous vous lasseriez, vous vous décourageriez.
  • Soyez modestes au départ, une phrase, deux phrases mais tous les jours. Vous pourrez par la suite aborder des exercices plus longs.

 

Enfin, rappelez-vous qu’une dictée et la pratique de l’orthographe en général, cela peut être drôle, vraiment drôle…

angry birds

  • C’est cela, oui, ;-)
  • Il fallait lire “pieds”
  • Quant à “tu me les pèles” versus “tu me l’épelles1“, il s’agit comme souvent d’un problème d’homophones.
  • 1. Nouvelle orthographe : tu me l’épèles. Les deux orthographes sont acceptées.